Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les amis du néerlandais - vrienden van het Nederlands

Retour sur le livre de Ariejan Korteweg (over een interview van de auteur van Surplace)

Retour sur le livre de Ariejan Korteweg (over een interview van de auteur van Surplace)

Les résultats des élections européennes en France ont eu des répercussions, notamment dans la presse (écrite et audiovisuelle) de plusieurs pays dont les Pays-Bas.

Ce fut l'occasion pour Radio 5, la station de radio néerlandaise dont vous avez déjà pu écouter une émission (notre billet du 5 mai) d'interviewer Ariejan Korteweg, l'auteur de l'ouvrage Surplace, l'ouvrage que nous vous avons déjà présenté le 23 mai dernier.

Retour sur le livre de Ariejan Korteweg (over een interview van de auteur van Surplace)

Passé l'étonnement sur le score du Front national, Pieter van der Wiele dit à Korteweg que la France serait « la prochaine Grèce de l'Europe » avec des déficits qui vont croissant. Il demande comment font les Français pour ne pas avoir déjà coulé. On a l'impression qu'ils ne travaillent pas ou du moins s'ils travaillent, de cultiver l'art de se cacher pour s'adonner à cette activité.

Korteweg confirme qu'il s'agit d'un pays qui va mal, où l'on voit beaucoup de vieilles voitures, dont celui qui occupe le poste de président n'aurait jamais dû l'être. Il ne fait rien et doit son élection aux déboires américains de Dominique Strauss-Kahn.

Le pays serait sclérosé comme sa classe politique où, contrairement aux Pays-Bas, on trouve beaucoup de vieilles personnes dans le monde politique.

La presse, surtout la presse écrite, aurait une attitude servile envers l'État, parce qu'en France, les journaux sont subventionnés. Seul Mediapart serait vraiment indépendant.

Il ne vous reste plus qu'à écouter cette émission pour vous faire votre opinion. N'hésitez pas à réagir :http://www.wetenschap24.nl/programmas/de-kennis-van-nu/Radio-5/2014/Mei/29-05-2014-Frankrijk-en-de-media.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article