Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands

Wattrelos : Pôle emploi aide des jeunes chômeurs à apprendre des bribes de Néerlandais

31 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #apprentissage

Wattrelos : Pôle emploi aide des jeunes chômeurs à apprendre des bribes de Néerlandais

29 octobre 2013

À Wattrelos, Pôle Emploi a lancé des ateliers de formation pour aider quatorze jeunes demandeurs d’emploi à mettre tous les atouts de leur côté pour décrocher un poste en Flandre belge, où l’on frise le plein-emploi.

Ils ont moins de 30 ans, un niveau de formation peu élevé et une grosse envie de bosser. Mais en France, leur recherche d’emploi reste infructueuse… Du boulot, il y en a pourtant tout près, mais il se trouve de l’autre côté de la frontière, là où l’on parle une autre langue. Une barrière carrément infranchissable pour ces jeunes, manuels pour la plupart.

« Dans notre versant de la métropole comme en Wallonie, le taux de chômage est de 15 %. En Flandre belge, il est de 4,5 %. Des emplois sont disponibles, près d’ici et avec des salaires motivants. La seule barrière, c’est la langue », résume Éric Destombes, responsable d’équipe du Pôle Emploi de Wattrelos. Pour casser cette frontière, Pôle Emploi a donc choisi de monter un club de chercheurs d’emploi innovant.

« Salaire horaire de 13 € contre 9 € en France »

Quatorze jeunes suivis par l’antenne ont ainsi été détectés pour intégrer ce cercle qui se tient depuis quinze jours dans les nouveaux locaux de Pôle Emploi dans la zone d’activités du Beck. Ils ont été choisis selon leur domaine de compétence, l’industrie et le bâtiment surtout, où les besoins se font criants de l’autre côté de la frontière. Chaque semaine, durant trois mois, les quatorze volontaires vont ainsi participer à des ateliers collectifs pour mettre toutes les chances de leur côté et tenter de décrocher ces emplois vacants. Travail sur le CV, simulation d’entretien, recherche d’emploi groupée sont au programme. « Ce qui est intéressant, c’est l’émulation de groupe. Très vite, une solidarité se crée entre les membres du club et la motivation grandit », précise M. Destombes. Mais l’originalité de ce club, c’est son module d’apprentissage du néerlandais.

En 44 heures dispensées à l’OMEP de Wattrelos, les jeunes stagiaires ne s’attendent pas à parler couramment le néerlandais. Mais en maîtrisant quelques formules de politesse et de présentation, ils peuvent espérer faire la différence lors des entretiens d’embauche. « Ce n’est pas une langue facile, et les employeurs n’exigent pas des candidats qu’ils soient bilingues. Mais les Flamands apprécient en revanche que l’on fasse l’effort de parler leur langue, même si ce n’est pas parfait. Entre deux candidatures équivalentes, cela peut faire la différence », témoigne Patrick Hackx, le Belge qui assure le module de formation à l’OMEP. Après une première séance, les jeunes volontaires ont compris l’intérêt de ce module : « J’avais un peu peur de ne pas y arriver et finalement, ce n’est pas si compliqué. On a déjà intégré quelques mots pour se présenter, dire bonjour ou merci », se réjouit Sylvain, l’un des stagiaires.

Des notions de flamand suffisent

Pour Mounir et Romain, qui ont déjà travaillé en Belgique, c’est une vraie chance : « C’est plus sympa pour discuter avec les collègues et pour évoluer aussi, car sans ça, pas la peine d’espérer une promotion ! » Les jeunes y voient aussi un intérêt financier, car côté flamand, la rémunération n’est pas la même qu’en France : « Le taux horaire est plutôt à 13 € alors qu’il est autour de 9 € en France. Ça vaut le coup de faire un effort ! » relève Benoît. Les jeunes auront aussi l’occasion de réaliser leur CV en langue néerlandaise et de s’entraîner pour les entretiens. Ils pourront également s’inscrire au DDAB, le Pôle Emploi belge. Bilan dans trois mois, à la fin de la formation : « Mon but premier, c’est de trouver un emploi, et un emploi stable ! » résume Benoît, bien décidé comme ses camarades à utiliser le club comme tremplin.

Par Marjorie Duponchel

Source : La Voix du Nord.

http://www.lavoixdunord.fr/region/wattrelos-pole-emploi-aide-des-jeunes-chomeurs-a-ia24b58797n1656412

Lire la suite

Congres Onze Taal 16 november: "De wortels van het Nederlands"

30 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #nederlandse taal

Congres Onze Taal 16 november: "De wortels van het Nederlands"

De wortels van het Nederlands

Op zaterdag 16 november vindt het tweejaarlijksecongres van het Genootschap "Onze Taal" plaats, met dit keer speciale aandacht voor de oorsprong van het Nederlands. Op het congres geven onder anderen Frits van Oostrom, Kees van Kooten en Vivien Waszink een lezing.

Pindakaas
Tijdens het congres wordt ook het nieuwe boekje Waar komtpindakaas vandaan? en 99 andere vragen over woorden gepresenteerd. De uitgave is gebaseerd op de webrubriek Woordbaak, en tot stand gekomen door een samenwerking tussen het INL en Onze Taal. Vanaf 16 november is het boekje online verkrijgbaar.

Bekijk het programma https://onzetaal.nl/uploads/editor/1310_congres.pdf

Lire la suite

Offre d'emploi - Vacature

27 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #vacature

Offre d'emploi  - Vacature

Le CUEEP de Boulogne-sur-Mer recherche formateur en néerlandais pour assurer deux fois 30 heures de cours au mois de janvier.

Si vous êtes intéressé(e) contactez Jean-Luc Carton, Responsable Pédagogique Anglais CUEEP de Boulogne-sur-Mer tel : 03.21.99.45.48
Courriel : Jean-luc.Carton@univ-littoral.fr

Le CUEEP est une entité de formation permanente pour les entreprises, collectivités et pour les particuliers dépendant le l'Université Littoral-Côte d'Opale(ULCO)

http://cueep.univ-littoral.fr/

Lire la suite

Café néerlandophone à Lille : une première réussie

25 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #apprentissage

Café néerlandophone à Lille : une première réussie

Première séance réussie du Café des Plats Pays au Café Morel, ce mardi 22 octobre. Le petit groupe s'honorait de la présence de Luc Devoldere, administrateur délégué et rédacteur en chef de la fondation flamando-néerlandaise Ons Erfdeel qui est quasiment installée sur la frontière franco-belge. C'est cette frontière que les différents évènements commératifs des 300 ans du traité d'Utrecht célébrent qui constituait le thème de l'échange de cette séance. Cette frontière est un dispositif bivalent à la fois permettant la reconnaissance de l'altérité, mais aussi de la séparation et de la transgression.Luc Devoldere aime citer l'ouvrage de Régis Debray, Eloge des frontières, "Le mur interdit le passage, la frontière le régule". La frontière unit et sépare à la fois les peuples. Luc Devoldere est revenu sur la frontière linguistique qui pour lui est une nécessité compte tenu de la nécessité de défendre le néerlandais comme langue de la Flandre et comme langue officielle aussi de la région de Bruxelles-Capitale au côté du français.

La prochaine séance aura lieu mardi 29 octobre 2013 au Café Morel de 18 à 20 heures. Cette fois-ci les échanges seront sur des sujets choisis par les participants, le but principal étant l'entrainement à la conversation en néerlandais. Apprenants du néerlandais, venez nombreux. Tot ziens !

Café Morel, 31-33, Place du Théatre à Lille (59), métro Rihour ou Lille-Flandres. A deux pas de la gare Lille-Flandres. Parking : Grand Place.

Bien que la participation soit totalement libre, il vous est demandé de prendre au moins une consommation, si vous participez à cette séance. M.E.

Café néerlandophone à Lille : une première réussie
Lire la suite

Le réseau IN lance un café néerlandophone dans la métropole

19 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #apprentissage

Le réseau IN lance un café néerlandophone dans la métropole

NOUVEAU ! Les Amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands vous proposent de participer au Café des Plats Pays pour :

- perfectionner votre maîtrise et votre aisance orale en néerlandais dans un cadre convivial : Le café néerlandophone (table de conversation (Prattafel)).

- découvrir la culture de nos voisins néerlandophones sous différentes facettes : littérature, musique, peinture, mode, économie et vie au travail, vie politique (liste non exhaustive) : exposés-débats, cinés-débats.

Premiers rendez-vous (venez nombreux !) :

- 22 octobre 2013 au Café Morel de 18h à 20h en présence de Luc Devoldere, directeur de la fondation culturelle flamando-néerlandaise Ons Erfdeel : thème : la frontière aujourd'hui

- 19 novembre 2013 au Café Morel de 18h à 20h en présence de Franky Devos (Buda Centrum de Courtrai) et Didier Thibaut (La Rose des Vents à Villeneuve d'Ascq) : la culture et l'Eurométropole - le festival NEXT / à confirmer.

contact : amisduneerlandais@voila.fr

Café Morel, 31-33, Place du Théatre à Lille (59), métro Rihour ou Lille-Flandres. A deux pas de la gare Lille-Flandres. Parking : Grand Place.

Bien que la participation soit libre, il vous est demandé de prendre au moins une consommation si vous participez à cette séance. M.E.+M.B.

Lire la suite

Le fonds documentaire de l'Institut Néerlandais de Paris sera transféré à la bibliothèque de l'Université Lille 3

17 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands

Le fonds documentaire de l'Institut Néerlandais de Paris sera transféré à la bibliothèque de  l'Université Lille 3

COMMUNIQUE DU RESEAU INITIATIVE POUR LE NEERLANDAIS - COMMUNIQUE VAN HET NETWERK OVER DE OVERDRACHT VAN HET LITERAIR FONDS VAN HET INSTITUT NEERLANDAIS (PARIJS) NAAR UNIVERSITEIT LILLE 3

Initié par des membres du réseau "Initiative pour le néerlandais", puis piloté par la Présidence de l'Université Lille 3, le projet de sauvegarde du fonds documentaire de l'Institut Néerlandais de Paris s'est révélé la meilleure proposition.

Le fonds va donc connaître un nouvel avenir que nous espérons prometteur au sein du campus de l'Université Charles de Gaulle-Lille 3 à Villeneuve d'Ascq.

Ce riche fonds va être non seulement précieux pour les enseignants-chercheurs et les étudiants mais aussi pour tous ceux du monde de la culture, de l'enseignement scolaire ou les simples citoyens qui s'intéressent à la culture et la littérature des Pays-Bas et de la Flandre. Ce fonds va renforcer le fonds néerlandophone dèjà existant à Lille 3 et constitue un point de départ d'un futur renforcement de l'enseignement du néerlandais à Lille 3 et au delà. Nous espérons qu'ainsi Lille 3 devienne un pôle de référence pour le néerlandais en France.

L'équipe constituée autour de la Présidence de l'Université Lille 3 a su constituer un dossier solide et s'entourer d'appuis conséquents comme l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, le Conseil Général du Nord, Lille Métropole Communauté Urbaine, la fondation Ons Erfdeel, la Maison du néerlandais de Bailleul, la Villa Marguerite Yourcenar de St Jans Cappel et bien sûr le Réseau "Initiative pour le néerlandais".
Cette mobilisation alliée aux conditions matérielles et humaines offertes ont constitué des éléments décisifs pour le succès de l'offre de Lille que l'on peut consulter ici https://app.box.com/s/a02x2sa1fcmfheaoanb5

Ci-après vous pouvez prendre connaissance de la lettre d'officialisation de la décision reçue par l'Université Lille 3 de la part de l'Institut Néerlandais de Paris dont l'activité, va hélas, s'arrêter à la fin de l'année. https://app.box.com/s/koxx2x4ecyiwhilugbo9

Vous pouvez consulter aussi le communiqué de l'Université Lille 3 https://app.box.com/s/y2vdulf197s9239k591c

Le réseau "Initiative pour le Néerlandais" remercie chaleureusement toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour ce projet de transfert. M.E.

Le fonds documentaire de l'Institut Néerlandais de Paris sera transféré à la bibliothèque de  l'Université Lille 3

COMMUNIQUE VAN HET NETWERK OVER DE OVERDRACHT VAN HET LITERAIR FONDS VAN HET INL PARIJS NAAR LILLE 3

Nadat dit project door leden van het Netwerk "Initiatief voor het Nederlands" op gang werd gebracht, werd het door het Rectoraat van de Universiteit Lille 3 geleid en tenslotte door het Institut néerlandais van Parijs als beste voorstel erkend voor de overname van het literair fonds van de bibliotheek.
Dit fonds gaat dus een nieuwe toekomst tegemoet en we hopen dat het veel succes zal hebben op de campus van Villeneuve d'Ascq.

Dit omvangrijke fonds is niet alleen voor docent-onderzoekers en studenten interessant, maar ook voor iedereen die in de cultuur of het onderwijs actief is, en natuurlijk ook voor gewone burgers die zich voor de cultuur en de literatuur van Nederland en Vlaanderen interesseert. Dit fonds wordt een aanvulling van het reeds bestaande Nederlandstalige fonds van Lille 3 en zal in de toekomst bijdragen aan de versterking van het onderwijs van het Nederlands in Lille 3 en daarbuiten. We hopen dat Lille 3 daarmee een referentiepunt wordt voor het Nederlands in Frankrijk.

De team die zich rond het Rectoraat van de Universiteit van Lille 3 gevormd heeft, kon een stevig dossier opstellen en krachtvolle steunbetuigingen krijgen zoals die van de Eurometropool Lille-Kortrijk-Tournai, de Raad van het Departement du Nord, de stichting Ons Erfdeel, de Maison du néerlandais uit Bailleul, de Villa Marguerite Yourcenar uit St Jans Cappel en natuurlijk ook van het Netwerk "Initiatief voor het Nederlands".
Deze inzet alsook de materiële en HR-gerelateerde omstandigheden waren mede beslissend voor het succes van het aanbod van Lille dat via volgende link kan worden bekeken: https://app.box.com/s/a02x2sa1fcmfheaoanb5

Hierna kunt u ook de officiële brief zien die de Université de Lille 3 van het Institut néerlandais van Parijs kreeg dat eind dit jaar met zijn activiteiten helaas moet stoppen. https://app.box.com/s/koxx2x4ecyiwhilugbo9

Hierna het communiqué van de Universiteit Lille 3 https://app.box.com/s/y2vdulf197s9239k591c

Vertaling door A.H.

Lire la suite

Soirée culturelle "L'insoutenable légèreté des frontières"

16 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands

Soirée culturelle  "L'insoutenable légèreté des frontières"

Le 18 octobre à 20 h 00 aura lieu au Théâtre Pierre de Roubaix la soirée culturelle "L’insoutenable légèreté des frontières".

Ons Erfdeel vzw presenteert 'De ondraaglijke lichtheid van grenzen' , Vrijdag 18 oktober om 20 u in Théâtre Pierre de Roubaix, 78 Boulevard de Belfort, F-59100 Roubaix.

Merci de confirmer votre présence / Gelieve uw aanwezigheid te bevestigen
info@onserfdeel.be / Tel 00 32 56 41 12 01

Cette soirée veut donner à penser sur la frontière en tant que concept mental, en partant d’une frontière concrète, celle qui court entre la Flandre, la Belgique et la France, une frontière établie en 1713 par le traité d’Utrecht.

Annie Degroote, Anne Provoost, Luuk Gruwez et Michel Quint, des écrivains grandis en Flandre- Occidentale ou dans le nord de la France, à l’ombre de la frontière franco-belge, se pencheront sur la signification de cette frontière dans leur vie et dans leur œuvre.

Sarah D'hondt chantera des chansons qui célèbrent et vitupèrent les identités, mais aussi l’amour et le désir, pur ou suspect, et l'acteur Luc Vandermaelen portera sur scène des textes de Fénelon, précepteur du petit-fils du roi Louis XIV, et d’un intendant de Louis XIV en Flandre, des textes qui jettent un regard oblique sur le présent. Vandermaelen présentera aussi des auteurs, romanciers et poètes qui font la louange des frontières ou les déplorent.

L’image soutiendra toute la représentation. La vidéo "The Green Line Jerusalem, 2004-2005" de Francis Alÿs sera le fil rouge de la méditation. Un homme traversera la ville de Jérusalem, le long de la “Ligne Verte”, tracée après la première guerre Arabo-Israélienne de 1948. Il laissera une trace de peinture verte, une ligne.

Le n° 2 / 2011 de "Septentrion" contient un essai de Michel Quint, qui a fait un voyage en train de Lille à Anvers. Vous pouvez lire ce texte ici. Dans le n° 4 de la même année vous trouverez un article de fond sur l’œuvre de Francis Alÿs (à lire ici) et le n° 3 / 2013 de "Septentrion" contient une "Actualité" sur Sarah D’hondt.

L'ensemble du programme pourra être suivi en français et en néerlandais.

Merci de confirmer votre présence : tél. : + 32 (0)56 41 12 01 /

Plus d'infos et invitation ici https://app.box.com/s/vumoglq8m43lp7npjx2h

Avond over de grens als concept naar aanleiding van het boek Grens-Frontière 1713-2013 over de concrete grens die loopt tussen België en Frankrijk (grosso modo vastgelegd in het verdrag van Utrecht in 1713). Schrijvers Annie Degroote (Fr), Luuk Gruwez (Be), Anne Provoost (Be) en Michel Quint (Fr) buigen zich over de betekenis van deze grens in hun leven en werk. De Gentse chansonnière Sarah D’hondt zingt Jacques Brel en een volkslied uit Frans Vlaanderen. De acteur Luc Vandermaelen brengt teksten van Jacques Darras, Rutger Kopland, Herman Leenders, Tommy Wieringa en Marguerite Yourcenar. De video "The Green Line Jerusalem, 2004-2005" van Francis Alÿs vormt de rode draad van de voorstelling.

Meer info https://app.box.com/s/vumoglq8m43lp7npjx2h

Lire la suite

Waarom Belgische kinderen wél lezen?

12 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #apprentissage

Waarom Belgische kinderen wél lezen?

In Nederland geven we kinderen de boeken die het meest gemarket worden. In België krijgen ze de mooiste. Hoe zijn de leesculturen uit elkaar gegroeid?

Door Joukje Akveld

‘Als je niet zelf kinderboeken opdringt aan je kinderen, zit je voor eeuwig vast aan een oneindige boekenreeks waarin een muis genaamd Geronimo Stilton de hoofdrol speelt, die allemaal incoherente avonturen meemaakt met een bonte stoet mummies, dinosaurussen, vleesetende planten en vampiers, en waarbij je regelmatig aan de bladzijden moet krabben zodat zich een overweldigende kotsgeur aan je opdringt, waarover de kinderen enthousiast “Bah!” roepen,’ schreef Aaf Brandt Corstius onlangs in haar column in de Volkskrant.

Afgaande op de bekroningen door de Nederlandse Kinderjury van de afgelopen drie jaar heeft ze het bij het rechte eind: dat waren in de categorie zes tot en met negen jaar achtereenvolgens Fantasia IV, Fantasia V en Fantasia VI – alle van de hand van bovengenoemde muis die voorwendt zijn eigen verhalen te boekstaven, maar achter wie in werkelijkheid een Italiaanse schrijversstudio schuilgaat waar stevig aan de leiband van de marketingafdeling wordt geschreven. Niet dat dat de doelgroep iets uitmaakt; kinderen houden van Geronimo Stilton als bewonderd personage én gevierd auteur, blijkt elk jaar weer tijdens de uitreiking van de Kinderjuryprijs waar de populaire boekenheld gekleed in reusachtig muizenkostuum zijn fans ontmoet.

Lees meer http://www.vn.nl/Archief/Samenleving/Artikel-Samenleving/Waarom-Belgische-kinderen-wel-lezen.htm

Bron : Vrij Nederland, 7 oktober 2013.

Lire la suite

Des cours de flamand occidental organisés par le VDAB à Courtrai

8 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #dialecten

Des cours de flamand occidental organisés par le VDAB à Courtrai

De VDAB in Kortrijk pakt uit met een opmerkelijk initiatief: een lessenreeks West-Vlaams voor beginners. De VDAB wil buitenlanders die in Kortrijk komen werken zo de kans geven om makkelijker te integreren, zowel op persoonlijk vlak als op het werk. Die mensen leren vaak al AN, maar daar zijn ze niet veel mee als alle buren of collega’s West-Vlaams spreken. Bron : VTM

Le VDAB (service de l'emploi flamand) a pris une initiative remarquable : une session de formation au flamand occidental pour débutants. Le VDAB veut donner ainsi aux étrangers qui viennent travailler à Courtrai la possibilité de s'intégrer plus facilement et ceci aussi bien pour leur propre profit que pour leur travail. Les personnes apprennent déjà le néerlandais standard (AN) mais sont en mauvaise posture lorsque leurs voisins ou collègues leur parlent en flamand occidental. (trad. M.E.)

http://nieuws.vtm.be/binnenland/62367-west-vlaams-voor-beginners-ziej-mee#

http://www.focus-wtv.tv/video/cursus-west-vlaams-voor-beginners

Lire la suite

L’adieu à un pionnier de la Flandre française : Luc Verbeke (1924-2013)

3 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #nederlandse taal

L’adieu à un pionnier de la Flandre française : Luc Verbeke (1924-2013)

Luc Verbeke est décédé le 30 septembre dernier à Waregem. Il avait 89 ans. Elève à l’école normale de Torhout, il a été maître, puis directeur d’école, enfin inspecteur de l’enseignement catholique. Mais Luc Verbeke restera avant tout celui qui, avec André Demedts, a fondé en 1947 le Komitee voor Frans-Vlaanderen (KFV). Le Comité pour la Flandre française s’est donné pour objet de préserver et de diffuser le néerlandais et la culture d’expression néerlandaise en Flandre française. Luc Verbeke a été le secrétaire actif du KFV avant d’en assurer la présidence de 1997 à 2001.
Il a participé au sein du KFV à de nombreuses initiatives, organisant les journées culturelles de la Flandre française, des cours privés de néerlandais en Flandre française, des cours de formation continue pour les enseignants, un concours de langue néerlandaise et publiant à partir de 1973 les KFV-Mededelingen (Informations du KFV).

Verbeke a aussi écrit dans in Ons Erfdeel une série d’articles sur « la querelle linguistique et le mouvement flamand en Flandre française » repris et complétés pour l’ouvrage intitulé Vlaanderen in Frankrijk (La Flandre en France, 1970). Le premier prix Luc Verbeke a été décerné en 2009.

Luc Verbeke a, par ailleurs, publié des recueils de poésie dont la dernier, Gedichten voor Maria (Poèmes pour Marie), sont parus au début de l’année. En 1994, il a rassemblé une partie de ses poèmes dans le recueil Terugblik. Een keuze uit gedichten van vroeger en nu (1944-1994) (Rétrospective. Un choix de poèmes d’hier et d’aujourd’hui. 1944-1994). Jusque peu avant sa mort, il tenait aussi un blog, très lu.

Avec Luc Verbeke, c’est l’un des pionniers de la coopération transfrontalière qui disparaît. Un homme qui, sa vie durant, s’est engagé en faveur de la langue et de la culture néerlandaises et pour la coopération avec la Flandre belge et les Pays-Bas. Aussi a-t-il reçu des distinctions comme le prix Visser-Neerlandia (1965) ou le premier prix André Demedts (1970).

Luc Verbeke sera inhumé ce samedi 5 octobre à Waregem.

La cérémonie religieuse aura lieu le 5 octobre à 10 h 30 à l'église Sint Margareta de Nieuwenhove à Waregem.

De uitvaartdienst heeft plaats op zaterdag 5 oktober om 10.30 uur in de kerk van Nieuwenhove (Sint-Margareta) in Waregem.

Bron : Les Pays-Bas Français - De Franse Nederlanden (Blog)

Le réseau "Initiative pour le néerlandais" s'associe au deuil et à la peine de la famille Verbeke et se souvient de ce qu'elle doit à Luc Verbeke pour l'énergie dépensée, les heures consacrées, le dévouement au service de la renaissance du néerlandais au sein de notre région et de la Flandre française en particulier. Son fils Dirk peut être fier de l'oeuvre de son père.

M.E.

Lire la suite