Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands

L’adieu à un pionnier de la Flandre française : Luc Verbeke (1924-2013)

3 Octobre 2013 , Rédigé par Les amis du néerlandais - Vrienden van het Nederlands Publié dans #nederlandse taal

L’adieu à un pionnier de la Flandre française : Luc Verbeke (1924-2013)

Luc Verbeke est décédé le 30 septembre dernier à Waregem. Il avait 89 ans. Elève à l’école normale de Torhout, il a été maître, puis directeur d’école, enfin inspecteur de l’enseignement catholique. Mais Luc Verbeke restera avant tout celui qui, avec André Demedts, a fondé en 1947 le Komitee voor Frans-Vlaanderen (KFV). Le Comité pour la Flandre française s’est donné pour objet de préserver et de diffuser le néerlandais et la culture d’expression néerlandaise en Flandre française. Luc Verbeke a été le secrétaire actif du KFV avant d’en assurer la présidence de 1997 à 2001.
Il a participé au sein du KFV à de nombreuses initiatives, organisant les journées culturelles de la Flandre française, des cours privés de néerlandais en Flandre française, des cours de formation continue pour les enseignants, un concours de langue néerlandaise et publiant à partir de 1973 les KFV-Mededelingen (Informations du KFV).

Verbeke a aussi écrit dans in Ons Erfdeel une série d’articles sur « la querelle linguistique et le mouvement flamand en Flandre française » repris et complétés pour l’ouvrage intitulé Vlaanderen in Frankrijk (La Flandre en France, 1970). Le premier prix Luc Verbeke a été décerné en 2009.

Luc Verbeke a, par ailleurs, publié des recueils de poésie dont la dernier, Gedichten voor Maria (Poèmes pour Marie), sont parus au début de l’année. En 1994, il a rassemblé une partie de ses poèmes dans le recueil Terugblik. Een keuze uit gedichten van vroeger en nu (1944-1994) (Rétrospective. Un choix de poèmes d’hier et d’aujourd’hui. 1944-1994). Jusque peu avant sa mort, il tenait aussi un blog, très lu.

Avec Luc Verbeke, c’est l’un des pionniers de la coopération transfrontalière qui disparaît. Un homme qui, sa vie durant, s’est engagé en faveur de la langue et de la culture néerlandaises et pour la coopération avec la Flandre belge et les Pays-Bas. Aussi a-t-il reçu des distinctions comme le prix Visser-Neerlandia (1965) ou le premier prix André Demedts (1970).

Luc Verbeke sera inhumé ce samedi 5 octobre à Waregem.

La cérémonie religieuse aura lieu le 5 octobre à 10 h 30 à l'église Sint Margareta de Nieuwenhove à Waregem.

De uitvaartdienst heeft plaats op zaterdag 5 oktober om 10.30 uur in de kerk van Nieuwenhove (Sint-Margareta) in Waregem.

Bron : Les Pays-Bas Français - De Franse Nederlanden (Blog)

Le réseau "Initiative pour le néerlandais" s'associe au deuil et à la peine de la famille Verbeke et se souvient de ce qu'elle doit à Luc Verbeke pour l'énergie dépensée, les heures consacrées, le dévouement au service de la renaissance du néerlandais au sein de notre région et de la Flandre française en particulier. Son fils Dirk peut être fier de l'oeuvre de son père.

M.E.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article